PULSAR

Pulsar for two performers, ventilators, objects and live electronics
Soundtrieb Ensemble

Corentin Marillier: concept and composition

Alice Hohberger and Juan José Faccio: performers

Pia Matthes: Scenographie

Special thanks to Nancy Huston: voice

Performance recorded at the HSLu, 23th January 2021

Un pulsar est une étoile mourante tournant sur elle-même à une vitesse constante. Si sa découverte a révolutionné l’astronomie moderne, elle s’est également immiscé dans le champ de la musique.

Déjà en 1990, le compositeur français Gérard Grisey avait utilisé le son des pulsars dans sa composition « Le Noir de l’Etoile ».

J’ai choisi d’imaginer un dispositif instrumental capable de se rapprocher de l’imaginaire lié à l’astronomie, à ces sons de l’espace transposés pour notre oreille. Avec plusieurs ventilateurs amplifiés, de différentes tailles, je retrouvais à la fois des sons proches des drones, mais aussi tout une panoplie de paramètres qui rejoignaient ceux des pulsars: Rotation, tempo, périodicité, accélération, ralentissement …

 

Sur scène, deux performers/scientifiques assis et imperturbables, manipulent différents objets, les amplifient, révèlent aux auditeurs des sons jusque là insoupçonnés. Derrière eux, comme une présence invisible: un chœur de ventilateurs, une radio dont les actions sont mystérieusement autonomes.

 

Pulsar est une composition qui mêle musique, performance et visuel.